Presse

NR rando CRL 2018

La bonne organisation pour une parfaite réussite.  C'est par un temps agréable que la randonnée de Cyclo Roue libre a pu se dérouler, le 20 octobre dernier.

Ce sont 271 cyclos qui se sont élancés sur 3 parcours variés et sportifs. Ces parcours leur ont permis de retrouver une partie des Baronnies, chères au club. Un solide ravitaillement attendait les cyclos à Bourg-de-Bigorre et il fut apprécié de tous avant d'affronter les dernières difficultés des circuits. Le retour vers Bernac-Dessus, dans la plaine, n'était plus qu'une formalité !

Tous les participants se sont ensuite retrouvés pour déguster de délicieuses grillades. Des récompenses inédites sont allées aux clubs les plus représentés, au plus jeune, au plus expérimenté, hommes et femmes ! Certains, plus chanceux, ont même été tirés au sort et sont repartis avec des lots tous très appréciés.

Merci également aux sponsors qui se sont associés à la manifestation Rendez-vous a été donné pour l'année prochaine. Retenez déjà la date du 12 octobre 2019. Le président

Charles Wilmouth remercie tous les participants et tous les bénévoles du club qui se sont joints au bureau pour faire de ce bel après-midi un moment sportif mais aussi convivial et festif.

La Nouvelle République des Pyrénées
 

NR 3 novembre 2018 AG

illustration

Présence, convivialité et esprit sportif au Cyclo Roue libre

 Le CRL vient de tenir son assemblée générale de fin de saison. Le club Cyclo Roue libre vient de tenir son assemblée générale de fin de saison. Entre rappels et motifs de satisfaction aux 85 membres ou représentés sur les 110 licenciés, après avoir remercié «Charles Barret, le maire, et la municipalité de Salles-Adour, qui nous a également hébergés durant cette saison»,

Le président Charles Wilmouth a rendu son rapport moral : «Nous avons maintenu la même volonté d'avoir une belle participation à nos sorties des mercredis et samedis, comme aux randonnées des autres clubs, et cela dans le même esprit de convivialité et de sportivité. Le bureau attend cependant que les circuits inscrits au programme soient respectés et que certains membres fassent preuve d'un peu plus d'assiduité. Un grand merci au noyau dur d'une soixantaine de membres que nous retrouvons régulièrement. Je vous rappelle le décès de deux membres du club de Lannemezan. Nous devons respecter le code de la route, d'autant plus que nous sommes un club important et que nos pelotons ne doivent pas créer de gêne à la circulation. La parité hommes-femmes reste toujours satisfaisante, grâce à notre recrutement et à notre notoriété. C'est notre particularité et c'est d'ailleurs avant tout pour cette raison que nous avions été invités à l'accompagnement des Roses du Québec». Puis d'inviter «au respect de notre règlement et de notre charte» et de conclure : «Donc, une année satisfaisante, sans accident majeur. C'est le signe de votre prudence et de votre attachement aux problèmes de sécurité. Une année stable en termes d'effectif. Bonne présence aux événements majeurs : Sapaudia, les Roses du Québec, Montée du Géant, Ardéchoise».

Rapport d'activité «Il est bien de porter les couleurs du club et d'en être fier», a dit aussi le président Wilmouth en introduction au très conséquent rapport d'activité d'où émergent : «le nouveau site du club enrichi de la mise en ligne de vidéos et dont Nicole en reste le maître d'œuvre ; la sortie en Aragon les 23 et 24 septembre, il n'y avait pas la quantité, mais il y avait la qualité et surtout une excellente ambiance». D'autres manifestations ont rencontré un vif succès comme La Tauzinade le 7 octobre avec 38 participants, la randonnée CRL «avec 264 participants dont 60 de notre club» ; la troisième participation à la sortie Ibos en rose, le 24 octobre, et toujours aussi bien reçus. Rendez-vous déjà pris pour cette fin d'année ; la participation au Téléthon avec 1.125 € récoltés grâce à votre générosité à Ibos le 6 décembre. Il y a eu aussi la participation à La Sapaudia le 9 juin «où nous étions 40 sur les 60 participants au départ de Bagnères (210 au total à l'arrivée des 3 circuits à Tarbes) au profit du don de moelle osseuse. Vraiment, un grand merci pour cette cause, qui est mal connue».

En conclusion : «Une année riche en activités sportives et réunions conviviales mais riche également de votre implication dans des actions caritatives».

Élection du nouveau bureau : Anne-Marie Dubarry, Régine Morlas, Nicole Wilmouth, José Fonséca, Serge Mazet, Gérard Abadia, Gérard Daubas, Joseph Catoir, Christian Gendre, Charles Wilmouth.

La cotisation est fixée à 15 €. Le séjour 2018 se fera à Montagnac, dans l'Hérault.

Hommages Hommage tout particulier à Laurent Huygues et Marcel Pouylau, qui mènent un combat permanent contre la maladie et qui sont deux magnifiques exemples pour nous ; à Gaston qui doit veiller tout particulièrement sur sa famille ; à nos chers disparus et en particulier à Jean-Paul Rey».  

NR suite à la rando Séméac 2018

illustration

Article NR du 27 octobre 2018

Samedi 14 octobre, il y avait foule pour la randonnée annuelle organisée par Cyclo Roue libre.

Il est vrai qu'un soleil radieux et un grand ciel bleu ont incité les cyclos des clubs Ufolep et clubs amis ainsi que de nombreux individuels à venir pédaler sur les trois circuits préparés par le bureau de CRL.

Un copieux ravitaillement à Neuilh, avec force boissons, a permis aux participants de reprendre des forces pour un dernier effort avant de regagner Bernac-Dessus, où tous étaient attendus pour déguster de délicieuses grillades.

Les clubs d'Odos (pour Ufolep) et Edelweiss (non Ufolep) ont reçu les coupes des «plus nombreux». Il en a été de même pour les féminines de ces deux clubs qui se sont distinguées de belle manière.

Le doyen de la randonnée (85 ans) et le plus jeune (13 ans) ont également été récompensés. Une bien belle journée pour le bureau de Cyclo Roue libre et pour ses membres venus en force participer à la fête. Le président Charles Wilmouth a remercié les participants et donné rendez-vous à tous pour la Traversée des Baronnies, qui se déroulera le 21 avril 2018.

NR réunion mars 2018

illustration

Le 16 mars dernier, à la salle des fêtes de Salles-Adour, les membres du club de Cyclo Roue libre se sont retrouvés pour leur réunion mensuelle.

L'ordre du jour était dense :

Le CRL a été sélectionné par le CRCA, parmi une centaine d'associations dynamiques sur le département, pour être éligible au système des tookets (monnaie complémentaire et locale à vocation associative et solidaire). Ainsi, un client sociétaire au CRCA va recevoir un message lui indiquant qu'il peut attribuer ses tookets à l'association de son choix. Pourquoi pas CRL ? Précision : un tooket vaut 2 centimes d'euro.

Le bureau a établi une charte, qui reprend les éléments essentiels du règlement, dont la sécurité, un axe majeur du club, et qui rappelle aux nouveaux membres ce qu'est le CRL, comment il fonctionne et surtout, quel doit en être l'état d'esprit. Cette charte est également reprise sur le site du club, dans la rubrique adhèrent.

Programme des randos à venir : Odos le 7 avril (dénivelé 1.200 m).

Attention, pour les randonnées club, il faut désormais présenter sa licence !

Brevet CRL : Le 28 avril, en fonction de la météo.

3 circuits : 100, 150 et 200 km. Départ de Bernac (6 h 45) pour le groupe 1, et de La Barthe-de-Neste (7 h 30) pour les autres, casse-croûte à Pointis-de-Rivière. Appel à volontaires pour la voiture suiveuse avec sacs de casse-croûte.

C'est un excellent lancement de la saison à venir, après un hiver bien morose !

Séjour 2018 : Sant Feliu de Guixols, en Catalogne.

En partenariat avec les responsables de la Pyrénéenne, le CRL participera à la réception, du 21 au 28 mai, d'un groupe de cyclistes féminines (association Les Roses), en provenance du Québec. Grâce aux responsables de la Pyrénéenne, elles vont faire un séjour découverte de notre région. Le CRL compte sur les féminines du club pour accompagner les amies québécoises dans leur périple.

Conférence, le mois prochain, sur la préparation physique et la nutrition avant la sortie vélo, animée par Franck Lasserre, ostéopathe, ancien membre du CRL.

Point d'orgue de la soirée quand Marc Brüning, directeur à l'office des sports, a présenté le vidéoreportage réalisé par ses soins (dans le cadre de l'opération «Happy Champion») avec la participation de Cyclo Roue libre. Ce reportage met à l'honneur Laurent Huygues, membre malvoyant de CRL, champion de France en tandem malvoyant, ainsi que ses 2 pilotes d'entraînement, Robert Santolaria et Francis Mengelle, membres de Cyclo Roue libre.

Un grand moment d'émotion et une grande fierté pour le club et son président (notre photo).

La Nouvelle République des Pyrénées

 

AG CRL 2017

illustration

Plus de 80 membres se sont retrouvés à la salle des fêtes de Bernac-Dessus pour l'assemblée de CRL. Rapports moral, d'activité et financier ont montré le dynamisme de ce club qui a, durant cette année, alterné sorties sportives, moments de convivialité et don de soi. Fort de ses 110 membres, le club est soudé et d'une grande vitalité.

En effet, outre les traditionnelles sorties du mercredi et du samedi, la participation aux randonnées des clubs Ufolep et voisins, la montée du Géant, les membres de CRL se sont investis dans le soutien de manifestations caritatives comme le Téléthon, la Sapaudia ou encore l'accompagnement de certains de leurs membres en situation de handicap, dans des défis sportifs. Ainsi, Laurent Huygues a été sacré champion de France handisport en tandem, aidé dans son entraînement par deux membres, et Marcel Pouyllau, le jour de la journée mondiale Parkinson, entouré de toute une équipe de CRL, a réalisé, au vélodrome de Tarbes, un record de l'heure, puis un marathon cycliste. Outre ces nombreux moments sportifs, le bureau du club a organisé un séjour dans le Vallespir, dont la presse locale s'est fait l'écho. La saison a été clôturée par un superbe méchoui, à Asque, sous un soleil radieux ! Le bureau s'est réjoui de l'ambiance qui règne au sein du club et de l'importante participation des membres à toutes les activités proposées.

Le président Charles Wilmouth a rappelé le grand rendez-vous de la prochaine saison : le 21 avril 2018, la traversée des Baronnies, randonnée cyclotouriste, tant attendue par les adeptes de la «petite reine» de tous les départements environnants et même plus lointains. D'ici là, le club organise sa randonnée annuelle le 14 octobre prochain et accueillera chaleureusement tous les participants, qu'ils soient membres des clubs Ufolep ou non.

La soirée s'est terminée, comme il se doit, par le «pot» de l'amitié. Et le président de conclure : «Le vélo, c'est comme la vie, il faut sans cesse avancer pour garder le bon équilibre !».

La Nouvelle République des Pyrénées

Jugement

Jugement suite au décès accidentel de Sylvain Guillard, membre de CYCLO ROUE LIBRE le 17/07/2015

article NR du 16/09/2017

Pas de «malaise cardiaque» selon l'autopsie

Pour le tribunal correctionnel, c'est bien Gertrude, une conductrice de 67 ans, qui est responsable du décès de Sylvain, un kinésithérapeute exerçant à Tarbes et à Trie. Fervent de cyclisme («15.000 km par an», a précisé l'avocate de la famille partie civile), ce sportif, qui se préparait à prendre sa retraite professionnelle, est mort sur chute, en juillet 2015, au bas d'une côte sur la RN 21 à Mirande. Chute provoquée par «l'erreur d'inattention, la faute de conduite» de la conductrice qui n'a pas bien respecté le cédez-le-passage dont devait bénéficier le cyclotouriste.

En condamnant la conductrice à 3 mois de prison avec sursis et à une suspension de 6 mois de son permis de conduire, le tribunal a fait sien le scénario de l'accusation. Gertrude n'ayant pas bien respecté l'obligation de céder le passage, pour tenter d'éviter le cyclotouriste, qui arrivait «à grande vitesse», au bas de cette côte très prononcée, a fortement freiné mais n'a pu éviter de heurter le terre-plein ayant entraîné la chute mortelle. Il n'y a donc pas eu de «contact» entre la voiture et le vélo, a notamment souligné la défense qui plaidera la relaxe au motif que les circonstances de l'accident ne lui paraissent «pas claires».

Et d'ailleurs, s'agit-il d'un accident, le cyclotouriste, 1,90 m pour 150 kg, n'a-t-il pas été victime d'une malaise expliquant la chute ?

Autre question soulevée : qu'est devenue «la voiture rouge», présente dans les parages au moment des faits et qui a disparu ? Gertrude comme son mari, qui était son passager, n'ont jamais été très précis dans leurs explications. Après s'être arrêté au cédez-le-passage, la conductrice a-t-elle calé en redémarrant ? «Oui», a dit monsieur, «non» maintient madame…

Surtout, le tribunal aussi s'explique mal que le couple soit «revenu» au chevet du cyclotouriste que des personnes essayaient de maintenir en vie, s'il n'a pas eu «conscience» que la faute de conduite était bien à l'origine du drame qui se jouait. Pour être assurés que le cycliste n'a pas été victime d'un malaise cardiaque, les enquêteurs avaient fait procéder à une autopsie. Une «épreuve de plus» pour la famille qui aurait souhaité que la conductrice reconnaisse «l'erreur d'appréciation, de perception, la faute de conduite» dont il a été question dans le réquisitoire demandant 6 mois de suspension du permis. Le tribunal s'est donc montré plus sévère en y ajoutant de la prison avec sursis. L'audience sur les intérêts civils aura lieu début novembre.

La victime a laissé une veuve, des frères et sœurs, trois enfants, quatre petits-enfants.